Mon gras

Mon gras est les tartes à la rhubarbe et aux mirabelles de mes grands-parents
Et les plats préparés de mes parents.

Mon gras est le cappuchino du mardi matin au milieu des quatre heures de maths
Et celui offert le midi aux stagiaires du labo.

Mon gras est la peur de manquer de protéines,
Et l’angoisse de n’être pas à la hauteur.

Mon gras est l’amour pour mon +1,
Et la haine de moi-même.

Mon gras est ma flemme de cuisiner,
Et ma gourmandise.

Je suis mon gras. Il est mon passé, mon présent.
Mon hisyoire n’est pas finie. Je changerai. Peut-être. Et lui aussi, sans doute.

Publicités